PARTAGER

Le premier panel du salon emploi jeunes avait pour thème : « attractivité du secteur agricole pour l’emploi des jeunes ». Durant ce panel, les différents intervenants ont invité les jeunes à se tourner vers l’agriculture, pourvoyeur d’emploi, et à  et légaliser leurs projets entreprise.

Panel 1- Salon Emploi Jeunes

Le premier intervenant, M Ahui du CEPICI, a démarré son intervention en mettant l’accent sur la présentation du secteur agricole : « L’agriculture demeure le pilier essentiel de l’économie ivoirienne. Elle occupe 66% de la population active », a-t-il signalé.

Il a par ailleurs poursuivi, en développant plusieurs points. 

Le gouvernement, à travers le PND (Programme National de Développement) 2016-2020, a pour ambition de conduire la Côte-d’Ivoire à l’émergence. Le gouvernement ambitionne de faire du secteur agricole la première source d’emploi en Côte-d’Ivoire. 

Le secteur agricole représente 20,2% du PIB, 40 à 70% des recettes d’exportation et 2/3 des populations actives. 

Les acteurs du secteur agricole ont également été présentés par M Ahui. Il s’agit entre autres du Conseil café cacao, du Conseil du coton et de l’anacarde, l’institut national de formation professionnel agricole….

De 2016 à 2017, le CEPICI a enregistré un montant de 40 milliards d’investissement agrées dans le secteur agricole (Culture de banane, de riz, de tomate, de cacao, de coton, de volaille…).

Ahui a interpellé les jeunes à sortir de l’informel et à constituer légalement leurs entreprises. Des informations pertinentes ont été données sur ce point pour orienter les jeunes entrepreneurs. Abidjan est divisé en trois zones et banlieux à savoir les Zones A, B et C.

Zone A : Abidjan et banlieue 60.000 habitants 

Zone B : Villes avec zones Supérieur ou égal à  60.000 habitants

Zone C : les autres zones

Au niveau des exonérations fiscales, les pourcentages sont de 5% pour la zone A, 8% pour la zone B et 15% pour la zone C.

Les opportunités dans le secteur agricole ont été énumérées pour donner une idée des différentes ébauches au public. Ces opportunités sont entre autres : la production agricole, la conservation, la transformation industrielle, le transport des produits agricoles, l’approvisionnement des marchés et les techniques agricoles. 

Le groupe 2IAE était représenté, à ce premier panel. Après une vidéo qui présentait une vue générale des activités de l’établissement,  M. N’Dri, formateur à 2IAE, a fait l’historique du groupe tout en mettant l’accent sur ses avancées. Après avoir débuté avec seulement quelques étudiants, l’effectif du groupe est à ce jour colossal. Bon nombre d’étudiants et de travailleurs se tournent vers l’agriculture, pourvoyeur d’emplois. Le groupe 2IAE est à ce jour représenté à Azaguié, Yamoussoukro, Yopougon, et au Canada, pour donner des opportunités aux jeunes. 

Le dernier panéliste, M. Mao, a présenté la Société Ivoirienne de Technologie Tropicale et ses prestations. Cette structure de l’Etat aide les producteurs à conserver leurs produits. Elle a en son sein un incubateur pilote, des unités de transformation de noix de cajou, d’amidon, d’attiéké, de manioc. La Société offre des formations qualifiantes aux Pme/Pmi. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here